742 avis : 4,9/5 ⭐⭐⭐⭐⭐

Liste d'attente offerte aux orthophonistes.

Top 4 des annuaires pour améliorer votre visibilité sur internet

⏱️ : 6 min

Top 4 des annuaires pour améliorer votre visibilité sur internet

Temps de lecture : 6 minutes
Nombre de vues : compteur pour site gratuit sans pub

Sommaire

Être présent et visible sur internet est un impératif pour les professionnels de santé en libéral. Peut-être pensez-vous qu’être visible en ligne n’est utile que pour les praticiens qui souhaitent développer leur patientèle …
Pourtant, être visible sur le web en tant que professionnels de santé, c’est aussi (et surtout) aider les patients déjà en cours de suivi à trouver des informations essentielles sur vous (téléphone, lien de prise de rendez vous, adresse du cabinet…). En quête de patientèle ou non, sur internet ou avec le bouche à oreille, communiquer est essentiel en libéral !

 

Dans 5 minutes, vous connaîtrez 4 des meilleurs outils en ligne être vu des patients, tout en respectant les réglementations en vigueur !

C’est parti !

Sommaire

Pourquoi les professionnels de la santé doivent-ils être visibles sur internet?

Être visible, c’est montrer que vous existez.
Internet regorge d’opportunités, aussi bien pour y être visible que pour y gérer votre administratif. 

 

Tous vos collègues n’y sont pas encore

L’expertise des professionnels de santé est trop peu présente en ligne. Ce manque signifie qu’il est encore très facile d’y être visible en tant que praticien.

 

Vos patients sont déjà sur internet

Avec la crise du Covid 19, la demande de prise de rendez-vous en ligne a été démultipliée. 2021 marque un record de prise de rendez-vous en ligne : elle a été multipliée par 4 pour les psychologues et les Kinés, et multipliée par 2 pour les médecins (source: Doctolib). Les patients sont habitués à aller sur internet et à y trouver de l’information.

evolution de la PRL pour les psychologues, kinés et médecins pendant le covid        

Vous avez beaucoup a y gagner :

  • Être visible au moment où vos patients recherchent des praticiens sur Internet. 
  • Rassurer les patients sur votre profil, votre parcours et vos pratiques
  • Faciliter les prises de rendez-vous en donnant toutes les informations requises en ligne
  • Gagner du temps en secrétariat
  • Faciliter le “bouche à oreille” entre les patients

La règle de base en santé : ne payez JAMAIS pour être visible en ligne

Lisez bien ce qui suit avant de vous jeter sur n’importe quel annuaire en ligne. 


Il y a une grande différence entre être visible et tenter d’être “le plus visible”. Déontologiquement, le professionnel de santé a interdiction de communiquer dans une démarche visant à se démarquer à tout prix de la concurrence, car la santé n’est pas un business. L’éthique médicale défend un état d’esprit désintéressé, ou le soin passe avant le profit.

 

Le code de la santé publique stipule : “Il est interdit [au professionnel de santé] d’obtenir contre paiement ou par tout autre moyen un référencement numérique faisant apparaître de manière prioritaire l’information le concernant dans les résultats d’une recherche effectuée sur l’internet” (Decret n° 2020). 

Ce texte fait référence à des outils comme Google Ads, qui vous rendent visibles instantanément contre paiement. Ces outils sont à bannir en santé. A l’inverse, les annuaires comme Doctolib ne permettent pas aux professionnels de santé de se concurrencer. Je vous propose donc de découvrir 4 outils pour être visible sur internet.

 

4 annuaires et outils en ligne pour gagner de la patientèle

Il est commun de penser qu’être visible en ligne passe obligatoirement par la création d’un site internet. Vous allez voir que pour les professionnels de santé, ce n’est pas la seule option (ni nécessairement la meilleure).                                                    

                                                                 

 

1/  Doctolib “patient”


Doctolib est l’annuaire en ligne le plus connu de France. Il a fait ses preuves : c’est le moyen le plus rapide d’acquérir de la patientèle. L’outil est fiable : vous payez cher (139€/mois) mais vous obtenez une visibilité efficace et rapide. Il est parfaitement adapté en début d’activité libéral pour démarrer (6 mois à 1 an d’ancienneté). 

En pratique, les professionnels de la rééducation commencent avec Doctolib, puis s’inscrivent rapidement sur un gestionnaire de patientèle comme Docorga. A termes, plutôt que de payer très cher une visibilité dont vous n’aurez plus besoin, Docorga vous permettra de gagner du temps et de reprendre le contrôle sur votre agenda. Nous avons dédié un article complet sur la différence entre Doctolib et Docorga (cliquez ici pour voir l’article). Pour bien opérer cette transition de logiciel, nous vous recommandons d’éviter les engagements à l’année avec Doctolib.

NB : Doctolib patient (prise de rendez vous en ligne et annuaire) n’est pas à confondre avec Doctolib médecin ou Doctolib téléconsultation. 

2/ Les PagesJaunes


Il y a 15 ans, PagesJaunes était un service public : c’était l’annuaire de référence. Aujourd’hui, PagesJaunes n’est plus seul sur le marché des annuaires en ligne. Ne vous privez pas de la version gratuite, elle est limitée mais vous apportera de la patientèle à long terme. Elle vous permet (à minima) d’être visible sur internet via les PagesJaunes et d’afficher vos coordonnées. PagesJaunes est un “plus”, et doit être accompagné d’autres stratégies. Nous ne vous recommandons pas la version payante qui peut vite être onéreuse pour des résultats souvent mitigés.
Les prix vont de 10,83€/ mois à plus de 1000€ pour certaines localités et professions). Le prix dépend essentiellement du bénéfice que vous pouvez tirer des PagesJaunes. Par exemple, un médecin installé dans une grande ville paiera plus cher qu’un naturopathe en campagne.

3/ Créer un site web 

Faire un site internet est une bonne idée si vous avez du temps à y consacrer. C’est une stratégie qui paye à long terme.
Il existe 3 façons de faire un site web:

 

1/ Le faire soi-même en le codant
A faire uniquement si vous avez des compétences en codage car tout doit être fait manuellement : construction, référencement, actualisation etc…

2/ Utiliser un outil de création de page web 
Il n’y a pas de code, ce type de solution donne plus de flexibilité. C’est l’option choisie par la grande majorité des praticiens qui souhaitent un site. Il existe WordPress, Wix ou encore Simplébo, un outil français  Drapeau: France sur Twitter Malgré tout, il vous faudra quelques connaissances et une petite dextérité informatique. Un abonnement Wix ou Simplébo Standard coûte 20€ par mois en moyenne soit 300 à 400€ par an.

 

3/ Faire appel à une agence de création web (déconseillé)
Le site est fait sur mesure : très cher mais personnalisé. Le référencement reste à faire soi-même.

 

Quelle que soit l’option que vous choisissez, vous devrez passer du temps pour référencer votre site, sinon, il ne sera visible de personne en ligne. Comme précédemment expliqué dans cet article, le référencement est tout ce que vous allez entreprendre pour alimenter le site en contenu et le faire connaître. Si vous trouvez du temps à y consacrer, cette méthode sera très efficace. Faire un site est particulièrement conseillé pour les praticiens à la profession moins connue comme les énergéticiens, les hypnotiseurs ou les naturopathes. 

panneau attention iconQuoi qu’il en soit, ne payez JAMAIS Google Ads pour arriver en top liste des moteurs de recherche. En effet, la publicité est très encadrée pour les professionnels de santé et ce type de pratique n’est pas éthique.

4/ Créer un compte Google My Business


Vous ne vous souvenez plus du numéro de votre coiffeur ? Vous cherchez sur Google. Vous voulez reprendre une table dans ce restaurant délicieux ? Vous cherchez le numéro sur Google. Ces informations bien utiles lorsque notre mémoire flanche n’apparaissent pas par hasard : ce coiffeur et ce restaurant ont créé une fiche Google My Business.

Psychomotriciens, ergothérapeutes,…bien souvent, vous êtes introuvable sur internet. Et pour cause, comme les orthophonistes, vous cherchez rarement de nouveaux patients.

Pourtant, vos patients cherchent sûrement des informations à votre égard.

Google My Business, c’est un peu comme votre carte de visite gratuite sur internet. Vous pourrez ainsi communiquer des informations utiles du type : numéro de téléphone, adresse, nom de famille, site de prise de rendez-vous en ligne et liste d’attente etc. En ligne, c’est le moyen gratuit le plus efficace pour remplir sa salle d’attente. Le grand plus : les patients peuvent vous trouver sur Google et sur Google maps ! Comme un site internet, Google My Business fonctionne aussi sur le principe du “référencement naturel”, mais est plus intuitif et les résultats plus rapides. Nous avons rédigé un article complet sur Google My Business, pour vous aider à y faire vos premiers pas.

Selon les utilisateurs de Docorga, voici les solutions existantes les plus efficaces pour acquérir de la patientèle :

 

Efficacité des résultats

Difficulté à mettre en place

Rapidité avant résultat

Cout

Google My Business

++++

Simple

Rapide

Gratuit

Doctolib

++++

Simple

Très rapide

139€/ mois

Site internet personnel

+++

Dépend de la façon dont vous faites votre site (difficulté moyenne à difficile)

Lent

20€/ mois en moyenne

PagesJaunes

++

Simple

Rapide

Gratuit ou payant (de 10 à 1000€/mois)

> Que penser des réseaux sociaux pour acquérir de la patientèle ?

Ne vous attardez pas la dessus. En plus de n’être pas sécurisé pour la santé, personne ne cherche un praticien sur Facebook ou même Linkedin… N’oubliez pas non plus que vous êtes tenu au secret professionnel et qu’il existe des outils de communication dédiés aux professionnels de santé.

Conclusion: comment acquérir de la patientèle facilement en ligne ?

Pour avoir une carte de visite en tout temps, créez un compte Google Mybusiness et sur les Pagesjaunes. Ces outils gratuits seront aussi largement suffisants pour constituer et renouveler votre patientèle, si vous les utilisez bien. 

Si vous souhaitez une solution drastique et rapide à mettre en place (comme souvent en début d’activité), je vous conseille Doctolib. Doctolib est cher (139€/mois soit 1700e /an) mais permet d’acquérir de la patientèle sans attendre. Enfin vous pouvez essayer la version payante de Pagesjaunes, ou créer un site internet, en fonction de vos compétences (efficace, mais long). 

 

 

Et ce n’est pas tout ! Notez qu’internet n’est pas la seule option pour développer sa patientèle !

Je vous recommande de veiller en tout temps au bon fonctionnement de votre bouche à oreille, sur le terrain, entre patients et (aussi) entre praticiens ! C’est un levier d’acquisition de patientèle extrêmement efficace, et facile à mettre en pratique. Vous pouvez par exemple mettre un message dans la presse lors de votre installation, mettre un message sur votre répondeur téléphonique ou apposer  une plaque professionnelle médicale devant le cabinet. Vous pouvez également :

 

  • Signer un contrat de collaboration, ou racheter une patientèle existante

Intégrer un cabinet en tant que collaborateur est un très bon moyen de démarrer son activité en libéral. En plus de ne pas être seul, la patientèle que vous confie votre titulaire permet de se faire la main.
Attention : en remplaçant la patientèle appartient au titulaire.

 

  • Faire partie d’un cabinet, d’une CPTS, d’une maison ou pôle de santé

De manière générale, faire une ou deux années de salariat en structure avant de se lancer dans le grand bain  peut être intéressant, cela permet de se créer un petit réseau et de renforcer ses connaissances, prendre confiance. 

 

  • Se faire recommander par un médecin/ un autre praticien

Échanger et étendre son réseau de médecins prescripteurs est essentiel. 

 

Vous avez désormais toutes les cartes pour vous faire connaître ! 🙂

FAQ

A l’inverse d’un logiciel de gestion de patientèle comme Docorga, un annuaire en ligne vous rend visible en ligne, vous référence. C’est la principale caractéristique d’un annuaire.

Laisser un commentaire

Votre mail ne sera pas publié. Les champs marqués sont obligatoires *

D'autres articles pourraient vous intéresser