fbpx

742 avis : 4,9/5 ⭐⭐⭐⭐⭐

Docorga devient gratuit pour les orthophonistes.

9 jeux et exercices de rééducation – orthophonistes, psychomotriciens

⏱️ : 7 min

9 jeux et exercices de rééducation – orthophonistes, psychomotriciens

Temps de lecture : 7 minutes
Nombre de vues : compteur pour site gratuit sans pub

Je vous présente ici 9 des exercices et jeux pour orthophonistes, ergothérapeutes et psychomotriciens à connaitre.

Aujourd’hui, l’auto rééducation doit obligatoirement être supervisée par un professionnel de la rééducation. Cela signifie que pour pratiquer l’auto rééducation il faut que la personne soit suivie ou qu’elle l’ait été. Pour l’heure donc, l’auto rééducation ne peut pas se pratiquer avant la prise en charge, pour des raisons de sécurité. 

Pourtant, il existe des milliers de jeux et exercices de rééducation physique ou en ligne, accessibles à tous : jeux, formations vidéo, objets connectés… Que faut-il en penser ? Dangereux ou intéressant ? Ces organismes émergeant prônent le même argument : mieux vaut prévenir que guérir. Avec parfois plus d’un an d’attente pour voir un orthophoniste, il n’est pas rare que les troubles des patients se renforcent, faute de prise en charge précoce. D’autant qu’aujourd’hui, l’attente se généralise à tous les professionnels de la rééducation : psychomotriciens, ergothérapeutes, masseurs- kinésithérapeutes, psychologues et neuropsychologues, orthoptistes etc…Une attente doublée d’une gestion précaire des urgences, qui ont de graves conséquences, notamment sur les enfants. Après 1 an d’attente, il leur faudra un nombre beaucoup plus important de séances pour venir à bout des troubles. L’autorééducation est, en complément d’une inscription en liste d’attente, la stratégie la plus prometteuse pour ne plus subir l’attente.

Ces solutions d’auto rééducation hors prise en charge présentent-elles vraiment un risque ? Sont-elles efficaces ? Visent-elles à remplacer la prise en charge ? 

Sommaire

Qu’est-ce que l’auto rééducation ? 

L’auto-rééducation correspond à la pratique de la rééducation par le patient lui-même grâce à des exercices spécifiques prescrits par son thérapeute. Par définition, la rééducation vise à rendre parents et patients (jeunes ou seniors) acteurs de leur soin, autonomes et responsables. La majorité des patients ayant besoin de rééducation peuvent combler ce besoin chez eux, avec l’auto-rééducation. 

En revanche, c’est une pratique reconnue par la HAS, et encadrée par le Code de la Santé publique. On ne peut donc pas faire n’importe quoi.  

Aujourd’hui, l’auto rééducation a deux objectifs majeurs : améliorer l’efficacité des exercices vus en séance et faire perdurer leurs bienfaits. Cette auto rééducation a déjà un effet très bénéfique : en impliquant le patient le nombre de séances est optimisé et l’attente diminue. 

Si l’auto rééducation est démocratisée pendant et après un suivi, que penser d’une rééducation en amont de la prise en charge ? 

9 exercices et jeux de rééducation en amont de la prise en charge

Il existe des milliers de vidéos, jeux, logiciels, jeux en ligne et exercices d’auto rééducation. Lesquels sont fiables ? Je vous donne plusieurs sources fiables pour la kinésithérapie, l’ergothérapie, la psychomotricité et l’orthophonie, qu’il s’agisse de rééducation liée à l’apprentissage ou au corps.

Jeux pour les difficultés d’apprentissage

1/ Les Crodiles, des jeux pour les enfants atypiques

Créé en 2021, les Crodiles propose plus de 1200 références de jouets pour enfants de moins de 12 ans. C’est une des plus grandes sources de jouets pour les enfants atypiques, c’est-à-dire atteints de troubles DYS, autistiques, pour les enfants malvoyants, sourds, ou en fauteuil. Les jouets proposés permettent de travailler un large éventail de facultés : la créativité, la conscience de soi et de l’environnement, parler et lire. L’objectif est simple : limiter l’expansion d’un trouble tout en s’amusant.

Contrairement aux sociétés leaders sur le marché du jouet, Les Crodiles n’est pas seulement un point de vente : Sandra (fondatrice) s’engage à apporter un vrai échange avec les parents. Dans ses locaux à Aix-en Provence ou sur le site en ligne, tout est fait pour aider les parents à choisir “utile”. Pas de filtre par âge sur le site web, mais plutôt des filtres par couleur de jouet, par trouble, par compétences travaillées par l’enfant etc… Sandra est en effet convaincue qu’il ne s’agit pas d’âge, mais de compréhension du besoin de l’enfant.

 

Parmi les jeux spécifiques aux enfants atypiques on retrouve, entre autres, “les fidgets”. Les fidgets sont de petits outils notamment adaptés aux enfants et aux adultes TDAH. Ils aident à focaliser leur attention, à faire baisser leur anxiété et le stress. Le choix est large et diversifié pour maximiser les subtilités d’interactions existantes: malaxer, gratter, appuyer… Les fidgets sont aussi utilisés pour l’autorégulation, notamment par les personnes ayant un trouble du spectre autistique.

Ce type de jouet peut être utilisé sans risque en amont de la prise en charge, car il n’y a pas “de mauvaise procédure » possible. Pour aider les parents à choisir, le site présente régulièrement un TOP 5 jouets recommandés par des professionnels de la rééducation: orthophonistes, ergothérapeutes, psychomotriciens…

2/ Cantoo Scribe, un logiciel pour faciliter le parcours scolaire

Cantoo est une entreprise qui propose des solutions numériques pour les enfants souffrants de handicap. Leur objectif est de lutter contre les difficultés d’apprentissage. Elle a ainsi mis au point l’outil Cantoo Scribe qui permet d’accompagner les élèves dans leur scolarité, du primaire au secondaire. Il s’agit effectivement d’élèves présentant des troubles de l’apprentissage, appelés aussi troubles DYS (dyslexie, dyspraxie, dyscalculie, etc.), ainsi que des troubles de comportement.

La solution est donc un cahier numérique innovant et exclusif qui est constitué d’outils mathématiques simplifiés, de lectures vocales ou encore d’adaptations de texte. Elle se présente comme un vrai moyen d’accéder à un cartable numérique  (primaire au lycée), classé par matières : Français, SVT, Physique-chimie, Mathématiques…

3/ Facil’ Ordys, un jeu en ligne pour apprendre à écrire au clavier

Dans la même veine, il existe le jeu Facil’Ordys de Christel Ortis, une utilisatrice de Docorga. Facil’Ordys© est une application ludique pour apprendre à taper au clavier avec facilité. Développée conjointement par une ergothérapeute et un créateur de jeux vidéo, elle aborde les différentes étapes de l’apprentissage de la frappe avec une série de mini-jeux. Facil’Ordys est une méthode d’apprentissage de la frappe au clavier qui est de plus en plus proposée par les ergothérapeutes en cabinet mais qui est accessible à tous et notamment en auto-rééducation.

Cette méthode comporte 3 produits complémentaires, à associer entre eux ou pas !

A la base il y a un plateau ludique d’apprentissage qui permet à l’enfant d’apprendre l’emplacement des touches du clavier grâce à une histoire amusante. Il doit ensuite replacer des cartes avec les 26 lettres de l’alphabet au bon endroit sur le plateau. Parallèlement, un logiciel a été développé pour entraîner l’enfant à taper de plus en plus vite. Pour plus d’efficacité, il est recommandé d’y associer les stickers de clavier. Les familles peuvent se saisir de ces outils en autonomie pour avancer déjà sur le premier des pré-requis à la mise en place de l’outil numérique à l’école : la vitesse de frappe. Cela est rendu possible notamment grâce à l’option « progression automatique » dont les paramètres ont soigneusement été configurés par la créatrice, Christel, qui est ergothérapeute.

4/ LenaTheo, des jeux interactifs pour la rééducation orthophonique

LenaTheo est un site dédié aux orthophonistes, logopèdes, thérapeutes du langage oral ou écrit. Il propose l’accès à une plateforme de jeux en ligne qui sont autant d’outils de rééducation mis à disposition de la profession. Pensés par une orthophoniste, ces jeux ont pour ambition d’apporter une dimension supplémentaire à la rééducation du langage oral et écrit, à travers des jeux interactifs qui permettront de renforcer le travail effectué en amont en séance !

5/ La Récré de Nouné, une formation ludique pour les troubles du langage

Pierre Alexandre est un passionné de théâtre qui a longtemps souffert d’une incapacité à parlr étant plus jeune. L’idée lui est venue de céerLa Récré de Nouné, à titre préventif pour ne pas rester sans rien faire avant d’entamer une prise en charge. Après 3 ans de recherche en neurosciences cognitives, il sort une série de vidéos éducatives ludiques pour “apprendre en s’amusant” la prononciation des sons. Ces formations peuvent servir dans plusieurs spécialités de rééducation : en orthophonie bien sûr, mais également en ergothérapie et psychomotricité. 

icon heureux>>> Sortie d’une nouvelle série en septembre 2023 ! <<<

6/ Logopouce, des formations et aides à l’apprentissage pour les parents 

Selon Capucine, orthophoniste et fondatrice de Logopouce, 40% des enfants ont un retard de langage avant 3 ans et 15 à 20% des enfants sont confrontés à des difficultés d’apprentissage. Partant de ce constat, elle explique: “J’avais en face de moi ou au téléphone des parents préoccupés, parfois désespérés qui voulaient sincèrement aider leur enfant. Beaucoup ne savaient pas par où commencer et ne se sentaient pas capables”. 

Concrètement, Logopouce, c’est des vidéos explicatives, du contenu pour former les parents, des jeux en ligne pour les enfants, atteints de troubles ou non. Elle propose différents domaines d’apprentissage : lecture, langage oral, écriture, aide aux devoirs, et mathématiques.

7/ Les associations et les collectivités territoriales : des ressources pour les patients et les professionnels

Les associations et collectivités territoriales de vos régions sont des ressources non négligeables. 

Occitadys par exemple, est une association qui a pour objet de promouvoir, encadrer et soutenir les pratiques de tous les professionnels concernés par les troubles spécifiques du neurodéveloppement et des apprentissages dans le territoire Occitanie.

Le programme d’entraînement aux habiletés parentales (PEHP) de Barkley est souvent préconisé pour le soutien des parents dont l’enfant – préférentiellement âgé de 4 à 13 ans – présente un Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH), ou un Trouble Oppositionnel avec Provocation (TOP). En effet, les problématiques d’opposition d’un enfant entraînent souvent un épuisement des parents et une altération des relations au sein de la famille, pouvant aboutir à des réponses inadaptées aux besoins de l’enfant. Cette formation prise en charge financière à 100% permet de donner des clés aux parents démunis. Les professionnels pouvant encadrer des groupes de Barkley sont : Psychologues et Psychomotricien.ne.s. 

Exercices et jeux pour la rééducation du corps 

8/ Axomove : des exercices d’auto rééducation pour le corps

Axomove, c’est plus de + de 1000 vidéos d’exercices d’autorééducation et + de 50 programmes d’autorééducation classés par pathologie: affections de l’appareil locomoteur / maladies neurologiques / post partum / suites de chirurgie / maladies cardiovasculaires / gériatrie / amputés / réathlétisation.

9/ Major mouvement, le kiné star de Youtube 

Nombre de professionnels de santé mettent en ligne sur Youtube leur méthode d’auto rééducation. Il faut être plus vigilant qu’ailleurs sur la qualité du contenu, du fait que n’importe qui peut publier. Nous avons abordé les difficultés d’apprentissage, mais l’auto rééducation, c’est aussi le corps (masseurs kinés, ergothérapie, psychomotricité).

“Major mouvement” est un masseur kinésithérapeute influent sur Youtube, proposant un contenu de qualité. Ces exercices à la maison peuvent inclure des étirements musculaires («stretching»), la réalisation de postures et de mobilisations de membres. Chaque mouvement doit être indolore et effectué en douceur, et il convient d’éviter les mouvements forcés. Et si vous aussi vous démarriez votre carrière d’influenceur ? 

Envisager le télésoin, une bonne idée ?

La FNO assure que la téléorthophonie est aussi efficace que l’orthophonie en cabinet. Les vidéos Youtube de certains professionnels reconnus adoptent le même principe, gratuitement. Pourquoi ne pas multiplier les tutos sur Youtube comme Major Mouvement ? Il y en a encore très peu. C’est également un bon moyen de dégager des revenus complémentaires pour le praticien.

Vers une auto rééducation “libre-service” ?

Exécutée correctement AVANT la prise en charge, l’auto rééducation limiterait l’installation des troubles, donc le nombre de demande de suivi et de séance, et donc l’attente. 

L’objectif n’est pas tant de traiter (curatif), mais plus de prévenir, soutenir et limiter les souffrances (palliatif). Dans ce cadre, plutôt que d’auto rééducation, il serait judicieux de parler d’accompagnement ou de stratégie d’accompagnement.

Mais avant de vous présenter des projets concrets d’auto rééducation “libres-services”, des questions se posent :  y a- t-il un risque ? Quels exercices faire ? Quels outils utiliser ?

18 praticiens rédacteurs
16 chapitres complets
100 % gratuit

L’auto rééducation sans suivi est-elle toujours sans danger ?

L’auto rééducation non encadrée présente le risque réel de faire pire que bien. 
Alors, comment limiter les risques liés à l’auto rééducation, en attendant la prise en charge ? 

1/ Avoir un diagnostic du médecin traitant 

Avant de pratiquer l’auto rééducation, il est important que le patient ait été préalablement diagnostiqué par un médecin spécialiste. Connaître le trouble ou la pathologie permettra de s’orienter plus facilement vers des services adaptés. Le médecin lui même peut dors et déjà être de bons conseils. 

Parfois, les symptômes sont dus à un retard d’apprentissage et non pas à une réelle pathologie. Le besoin d’auto rééducation ou plutôt d’accompagnement à l’apprentissage n’en est pas moins nécessaire.

2/ Bien choisir son programme d’auto rééducation

Il est nécessaire de s’orienter vers des services d’auto rééducation créés par ou en collaboration avec des praticiens de la rééducation reconnus. Pour ce qui est des objets connectés, nous vous conseillons de vous abstenir sans avis médical. Le mauvais usage de ces dispositifs peut avoir l’effet inverse que celui escompté.

Voici 9 dispositifs pour faire de la rééducation sans risque à la maison, en attendant d’être suivi par un professionnel de santé.

Trouver un orthophoniste (rapidement) avec Docorga

La liste d’attente est une solution “gagnant-gagnant” pour le patient comme le praticien, en complément de l’auto rééducation. La liste d’attente en ligne de Docorga créée en 2020 met en relation des patients sur ordonnance avec des orthophonistes. Le concept de liste d’attente n’est pas nouveau chez les Orthophonistes, mais les contraintes du papier ou des classeurs Excel utilisés jusqu’alors réduisaient grandement son intérêt. La liste d’attente de Docorga fonctionne via un dossier unique, qui permet au patient d’envoyer leur demande de bilan ou de suivi à un nombre illimité d’orthophonistes /cabinets à la fois. 

C’est aujourd’hui la façon la plus rapide d’obtenir un rendez-vous ! Côté orthophoniste, elle permet de simplifier les nouvelles demandes de prise en charge et gagner du temps. C’est plusieurs heures gagnées chaque mois, et sans perte de lien avec le patient : celui-ci reste joignable à tout moment pour compléter sa demande si besoin. Elle permet enfin de filtrer et trier les demandes de soin, pour gérer les urgences orthophoniques de manière prioritaire. Historiquement conçue pour la profession, la liste d’attente de Docorga est gratuite à vie pour les orthophonistes ! 

Notez que pour s’inscrire sur liste d’attente, le patient doit avoir avec lui l’ordonnance délivrée par le médecin. Pourquoi Docorga vérifie-t-il l’ordonnance ?

Il arrive que des personnes souhaitent intégrer une liste d’attente avant d’avoir consulté leur médecin. Docorga a délibérément fait ce choix d’ordonnance obligatoire pour les mêmes raisons qui justifient l’existence d’Heydii ou encore Allo Ortho : contenir les demandes non pertinentes. L’orthophoniste n’a pas intérêt à maintenir dans sa liste d’attente des patients qui n’ont peut être, en réalité, pas besoin de consulter d’orthophoniste. Réduire les demandes non pertinentes et la meilleure façon de réduire l’attente de ceux qui ont vraiment besoin de bilan orthophonique, et de permettre aux autres d’être réorientés rapidement vers un professionnel adapté. 

Laisser un commentaire

Votre mail ne sera pas publié. Les champs marqués sont obligatoires *

D'autres articles pourraient vous intéresser
18 praticiens rédacteurs
16 chapitres complets
100 % gratuit